Dimanche, Juin 24, 2018

AddThis Social Bookmark Button

Le Mouvement patriotique du 5 octobre (MO5) a appris avec consternation les allégations des menaces de mort qui pèseraient sur plusieurs journalistes de la presse privée critiques à l’endroit du régime liberticide togolais.

Le MO5 condamne fermement tout projet d’atteinte à l’intégrité physique des journalistes et apporte son soutien aux hommes de médias ayant reçu des lettres anonymes de menace de mort.

La liberté de presse est nécessaire dans tout pays qui aspire à la démocratie. C’est pourquoi le Mouvement patriotique du 5 octobre (MO5) soutient sans réserve l’initiative de la marche pacifique prévue pour le samedi prochain à Lomé.

Le MO5 lance un appel, par la même occasion, à ses militants et sympathisants sur place, ainsi qu’à toute la population à participer massivement à cette marche organisée par «SOS Journaliste en danger» pour la préservation de la liberté de presse au Togo.

Le MO5 appelle les autorités togolaises à prendre les dispositions nécessaires pour garantir la sécurité des journalistes dans l’exercice de leur profession, et leur demande d’ouvrir une enquête officielle sérieuse sur les faits allégués impliquant l’Agence nationale des renseignements (ANR), pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire inquiétante.

Fait à Bruxelles, le 03 août 2011

This content has been locked. You can no longer post any comment.

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.