Vendredi, Mai 25, 2018

AddThis Social Bookmark Button

Le président du Bénin, Thomas Boni Yayi a été désigné président de l’Union africaine (UA), le 28 janvier 2011, à l’occasion du 18e sommet de l’institution, à Addis Abeba. Il remplace ainsi le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo qui occupait la fonction jusque là.

«Je félicite le nouveau président de l’Union africaine (...) Boni Yayi… Je n’ai aucun doute sur le fait que grâce à votre grande autorité (...) vous saurez mettre en œuvre notre objectif de paix et de sécurité»

, a déclaré le président de l’UA sortant, Obiang Nguema. Les premiers mots du nouveau président ont été à l’endroit des deux Soudan, dont les relations restent extrêmement tendues depuis l’accession à l’indépendance, en juillet dernier, du Soudan du Sud.

Au profit de la région du Sahel qui subit des attaques terroristes et le Nigeria régulièrement endeuillé par les frappes meurtrières de la secte islamiste Boko Haram, Thomas Boni Yayi a également appelé à la paix et au retour de la sécurité.

Lors de ce 18e sommet, les dirigeants africains doivent aussi élire le nouveau président de la Commission de l’UA, l’organe exécutif. Le choix se fera entre le Gabonais Jean Ping, président sortant et la ministre sud-africaine de l’Intérieur, Nkosazana Dlamini-Zuma, ancienne ministre des Affaires étrangères et ex-épouse du président Jacob Zuma. 

Sandrine Sawadogo

Fasozine

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.