Mardi, Décembre 18, 2018

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

La Banque Mondiale a annoncé la semaine dernière avoir consenti un crédit en faveur du Togo. Ce pays bénéficiera d’une somme de 14 millions de dollars américains, laquelle servira à soutenir son économie et à encourager la bonne gouvernance au sein de son administration. Actuellement, le gouvernement togolais développe un vaste projet de relance économique et gouvernance (ERGC – 5).

Et, le pays ouest-africain peut compter sur la Banque Mondiale, qui s’est engagée à appuyer ses efforts dans les réformes. Dans le cadre de ce partenariat, ce financement aura pour objectif la poursuite des réformes. Celles-ci concernent les finances publiques et leur gestion ainsi qu’une restructuration dans plusieurs secteurs dont les télécommunications, les établissements financiers, l’énergie et le coton. Pour cause, le Togo éprouve certaines difficultés comme l’accès aux informations budgétaires et une lourdeur dans la passation des marchés publics. Dans le même ordre d’idées, la hausse de la facture téléphonique, l’abandon des banques par l’Etat et l’allocation aux cotonculteurs relative aux cours mondiaux de l’or blanc font aussi partie de la liste des écueils que l’ERGC-5 a pour vocation de résoudre. D’ailleurs, il s’agit du cinquième crédit dont bénéficie l’Etat africain de la part de cette institution financière internationale pour la relance économique et la gouvernance.

Depuis le début de l’année, la Banque Mondiale s’est officiellement engagée, par le biais d’une note de stratégie intérimaire, à soutenir le Togo durant la période 2012 – 2013. En dehors de la relance économique, l’institution financière prévoit de promouvoir également le développement durable.

Écrit par Corinna Leblanc-Justin Finance juin 4, 2012

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.