Mardi, Mai 22, 2018

AddThis Social Bookmark Button

«Nous arrêtons les programmes d’opération à partir de demain (ndlr: aujourd’hui) jusqu’à nouvel ordre», a-t-on appris hier auprès d’un responsable syndical au Centre Universitaire Sylvanus Olympio.

«Ca fait longtemps que nous réclamons de meilleures conditions de travail, sans succès. On en a marre et c’est pour cela que nous arrêtons le travail jusqu’à nouvel ordre»

, a précisé notre source qui ajoute que «les conditions de travail sont très dangereuses pour la population». Et pourtant, on dit avoir récemment investi plusieurs milliards de francs CFA dans le système de santé togolais. Où sont-ils passés? Nous y reviendrons en tout cas.

Toujours au chapitre de la santé, on apprend par ailleurs qu’une Assemblée générale est prévue ce matin au CHU-Sylvanus Olympio, cette fois-ci, sur initiative du Syndicat des Praticiens hospitaliers du Togo (Synphot). Cette AG devra précéder un dépôt de préavis de grève sur toute l’étendue du territoire pour réclamer la mise en application d’un engagement du gouvernement vis-à-vis du secteur. Il s’agit d’un bras de fer autour du versement d’une prime que le gouvernement refuse d’honorer vis-à-vis d’une importante frange du personnel hospitalier évaluée à cinq mille personnes environ. Le ministre de la Santé est interpelé.

A suivre...

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.