Mardi, Juillet 17, 2018

AddThis Social Bookmark Button

L'ancien bâtonnier de Paris, Me Mario Stasi, est décédé aujourd'hui dans sa maison de campagne, à l'âge de 79 ans, a indiqué son confrère et candidat au bâtonnat, Pierre-Olivier Sur, sur son blog.

L'annonce a également été faite par l'ancien bâtonnier de Paris, Me Jean-Marie Burguburu, au cours de la réunion de l'Union internationale des avocats à Dresde (Allemagne), selon des témoignages sur Twitter où les hommages commencent à affluer. "Mario Stasi est mort. Un ancien bâtonnier de Paris que j'ai bien connu. Chaleureux, passionné. Je pense à son épouse, à son fils", écrit ainsi l'avocat général Philippe Bilger.

"Pourquoi l'aimait-on si fort, le bâtonnier Mario Stasi?", s'interroge aussi Me Sur sur son blog. "Etait-ce pour son écoute à l'égard de chacun d'entre nous, ses discours de libertés publiques, ses histoires d'Afrique et du Chili sous Pinochet, son talent à raconter les grands avocats qui l'ont précédé, son discours de premier secrétaire dont la fin se relit de génération en génération?"

Fils d'immigrés, Mario Stasi est né à Reims en 1933. Frère de l'ancien ministre et député Bernard Stasi, décédé en 2011, il était père de trois enfants dont Me Mario Pierre Stasi, qui avait choisi le même métier que son père. Intervenu dans de nombreuses affaires médiatiques comme le tunnel du Mont Blanc, le sang contaminé ou la catastrophe du stade de Furiani, Mario Stasi a été bâtonnier de Paris en 1986 et 1987.

Source Le Figaro

Précisons que dans le cadre du Togo, Me Stasi a été l’un des avocats dans l’affaire dite «Kpatcha», présumée affaire d’atteinte  à la sûreté de l’Etat dont le demi-frère de l’actuel Chef de l’Etat, Kpatcha Gnassingbé a été jugé et condamné à 20 ans de prison.

L’ancien ministre togolais de la défense perd donc un de ses illustres défenseurs. La Rédaction de www.etiame.com présente ses condoléances à sa famille.

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.