Lundi, Février 19, 2018

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Les arrestations se sont poursuivies au Togo dans le cadre de l’enquête sur les incendies des marchés de Lomé et Kara, avec l’interpellation vendredi du chauffeur de Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC, le parti d’opposition.

Cette interpellation porte à 18 le nombre d’arrestations dans ce dossier.

Jean-Pierre Fabre a dénoncé “un mensonge” et un "montage grossier" du régime togolais.

Le ministre de la Sécurité, le colonel Yark Damehame, a détaillé vendredi devant la presse les évolutions de l'enquête, et impliqué les leaders du collectif “Sauvons Le Togo” dans les incendies, “suite à des informations sur leur participation à des réunions préparatoires et sur leur rendez-vous pour coordonner” les destructions et déstabiliser le régime.

Parmi les responsables interpellés figurent le leader du parti OBUTS et ancien président de l'Assemblée nationale, Agbéyomé Kodjo, le vice-président du parti, Gérard Adja, le secrétaire général du parti ADDI, Alphonse Kpogo, et des membres de l'ANC tous membres du CST.

“Tout ce que le régime raconte au sujet des incendies aussi bien à Lara qu’à Lomé relève du mensonge”, a déclaré le leader de l’ANC Jean-Pierre Fabre”.

“Le montage grossier qu’ils viennent de faire montre les intentions qu’ils ont; tout le monde comprend qu’ils veulent décapiter la mosbilisation populaire”, a-t-il ajouté.

BBC Afrique

Commentaires  

 
0 #1 ORRCC 10-07-2017 10:30
Chers internautes,

Après la 9eme édition du FIC (Forum International sur la Cybercriminalit é) qui s’est tenu les 24 et 25 janvier 2017 à Lille, plusieurs résolutions ont été prises. En effet l’internet est devenu un vecteur de communication d’une puissance jamais atteinte. Ces aspects positifs ont cependant un revers. La facilitation dans un total anonymat, de nombreuses formes de délinquance telles que : l’escroquerie, l’usurpation d’identité, vols de numéros de cartes bancaires, piratage ont été développé.
Il existe en France comme dans les autres pays de nombreuses victimes. Face à cette menace, il a été donc décidé d’accroître la coopération entre toute victime ayant porté plainte et les acteurs de lutte contre la cybercriminalit é (ORRCC) Organisation Régionale de Répression Contre la Cybercriminalit é
Adresses mails : / orrcccontact@ya hoo.com

Faites-nous confiance et nous allons vous redonner vie !!!
Citer
 

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.