Jeudi, Novembre 15, 2018

CAN Afrique du Sud 2013: Le Togo joue son va-tout contre la Tunisie

Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Deuxième du groupe D après la Côte d’Ivoire 6 points, 5 buts marqués, un but encaissé, le Togo totalise 3 points avec un goal différentiel  plus 1, trois buts marqués deux encaissés, les Eperviers du Togo jouent donc leur va-tout contre la Tunisie demain mercredi 30 janvier 2013 à Mbombela Stadium à 450 kilomètres de Rustenburg où ils avaient livré leurs deux premiers matchs contre la Côte d’Ivoire et l’Algérie.

La Tunisie qui aussi totalise 3 points comme le Togo mais perd l’avantage face aux Eperviers en goal différentiel moins 2, trois buts encaissés face à la Côte d’Ivoire, ne facilitera pas la tâche à Didier Six et à ses poulains.

Les Eperviers ont  donc tout à faire valoir. Son premier match contre la Cote-d’Ivoire est une preuve confirmée par le match joué contre l’Algérie qui est la première  équipe éliminée du groupe et  de toute la compétition, trois buts encaissés contre zéro marqué.

La tache certes, sera donc difficile demain pour les Eperviers du Togo mais ne sera pas impossible à accomplir. Car, à défaut d’une victoire, un match nul face aux Aigles du Carthage de la Tunisie leur permettra de passer le cap du premier  tour un tabou, jusque-là infranchissable au cours d’une phase finale de la CAN.

De tout ce qu’on dit, la prochaine qualification historique du Togo pour les quarts de finale d’une Coupe d’Afrique des Nations confirmera tout le bien qu’on lui souhaite et la bonne forme actuelle des joueurs qui ont donné du fil à retorde aux Eléphants de la Côte d’Ivoire et aux Fennec d’Algérie en dit long.

Shéyi Adebayor, Wome Dove, Jonathan Ayité en attaque, appuyés par Amewou  Komlan, Serges Gakpe et  Jacques Alexis Romao, au milieu, l’inoxydable Nibombe Daré, Akakpo Serges, Mamah Gafar et puis le jeune teigneux Djene Dakonam à la défense, feront graver leurs noms dans l’agenda du football africain en franchissant ce cap jamais atteint.

L’équipe togolaise a rallié la ville de Nesprut depuis dimanche par avion juste après sa victoire contre l’Algérie le samedi 26 janvier 2013 où elle s’est entraînée lundi et mardi pour la suite de la compétition.

Une victoire ou à défaut, un match nul s’impose face à la Tunisie. C’est donc à un va-tout auquel il faut s’y atteler. Les Eperviers n’ont rien à y perdre.

Jérôme Sossou Rustenburg (Afrique du Sud)


Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.