Lundi, Février 19, 2018

AddThis Social Bookmark Button

Depuis le 12 janvier, depuis que les marchés de Kara et de Lomé ont été sciemment et volontairement incendiés, le pouvoir RPT/UNIR/UFC est enragé!

Ainsi, dans sa volonté de décapiter toute opposition, il s'est lancé dans la traque et l'intimidation: plus de 23 responsables politiques ont été arrêtés et jetés en prison sans preuves, sans inculpation, sans jugement... et la fuite en avant d'un pouvoir au bout du rouleau se poursuit.

Ainsi, quelques-uns de mes amis qui n'ont strictement rien à se reprocher sont également inquiétés: ainsi M. NAPO Tchéin,  Professeur D'Économie à l'Université de Kara, et dont l'engagement au sein de SURSAUT n'est un secret pour personne, a été jeté à la prison civile de Kara; ainsi NABOUDJA, militant connu et déclaré, ami personnel, a été jeté dans la prison civile de Kara...et d'autres militants de SURSAUT sont intimidés, pourchassés, menacés au téléphone ou à leurs domiciles. 

Ainsi, hier dimanche 24 février, deux véhicules RTG dans lesquels avaient pris place 10 «bérets rouges», en provenance de Kara sont arrivés dans mon village natal, Bangéli, dans la préfecture de Bassar. Les véhicules se sont arrêtés devant ma concession familiale. À la stupeur générale et malgré la panique ainsi semée parmi mes parents présents, les «bérets rouges» en sont descendus et se sont mis à faire des photos des lieux. Dans quel but?

Il s'agit manifestement d'une provocation inadmissible et je demande solennellement à Faure de faire cesser immédiatement les intimidations menées par sa soldatesque. En ce moment où l'Afrique défend son indépendance face aux terroristes de tous poils, les militaires togolais ont mieux à faire en partant au front au Mali, plutôt que de martyriser des populations paisibles, sans armes et sans défense.

Kofi Yamgnane

Commentaires  

 
0 #1 Komi 02-03-2013 12:05
Je suis d'avis avec vous, je regrette que les militaires togolais se soient pas en première ligne au front au Mali pour faire l'expérience d'une véritable guerre. Ils n'ont pas honte de nous pourrir la vie à tout moment
Citer
 

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.