Lundi, Avril 23, 2018

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

La grogne qui gagne tous les secteurs de la vie togolaise a poussé les travailleurs à entrer en discussions avec le gouvernement togolais pour revoir les conditions de vie et de travail de ces derniers. Dans la foulée, le gouvernement togolais, qui, comme à son habitude, use de la duperie et du dilatoire pour tourner en bourriques les responsables de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT). Mais ceux-ci ont vite compris et enclenché des pressions à travers des grèves.

Ceci a poussé le gouvernement à revenir à la table de discussions avec comme promesse de faire de la journée du 05 juin 2013, celle ultime pour satisfaire les huit points de la plateforme revendicative déposée au gouvernement. Jusque-là, aucun accord signé n’a été obtenu pour les travailleurs togolais parce que le gouvernement a encore usé du dilatoire. Du coup, la STT annonce des actions d’envergure dès la semaine prochaine. Pour en savoir plus sur ce dossier, notre rédaction a rencontré pour vous, le porte-parole de la STT, le Docteur Gilbert TCHOLENYANU avec qui a accepté de nous donner la substance de ce qui se passe.

 

Etiame.com: Docteur TCHOLENYANU bonjour. Vous venez de sortie des discussions avec le gouvernement togolais avait promis la satisfaction de vos doléances contenues dans la plateforme revendicative. La date du 05 juin dernier avait été avancée comme étant la date ultime pour cela. Mais force est de constater que vous n’êtes pas encore parvenus à un accord. Que dites-vous alors aux populations et en l’occurrence aux travailleurs togolais?

Docteur TCHOLENYANU: Le gouvernement togolais, puis le peuple togolais est témoin aussi bien sur le territoire togolais tout comme ceux qui sont à l’étranger pour essayer de juger de leur bonne foi entre eux et la synergie. Aujourd’hui, nous sommes au regret d’annoncer au peuple togolais qu’on n’a pas eu d’accord signé le 05 juin passé comme le gouvernement l’a claironné sur tous les médias. Malheureusement, ce qu’on nous propose au niveau du gouvernement, c’est d’accepter une augmentation de la valeur indiciaire de 5% alors que nous demandons 100%. Par rapport à la grille, ils ne sont pas dans la mesure de redresser cette grille pour cette année. Ils proposent de faire une augmentation de trente (30) points au niveau des avancements. Et pour ce qui est du transport et des allocations familiales, le gouvernement se dit dans l’incapacité de pouvoir régler ces histoires-là à partir d’espèces pécuniaires mais qu’il a quand même une politique de transport que vous avez sans doute constaté avec les bus «SOTRAL».

Donc ils disent juste d’accroître le parc automobile des bus «SOTRAL» et au niveau des soutiens aux familles, le gouvernement se propose d’augmenter le pouvoir d’achat des fonctionnaires togolais. Sauf que, ce pouvoir d’achat pour eux augmenté, signifie 5%. Ce qui n’est quand même pas normal parce que si on veut augmenter le pouvoir d’achat, il faut faire plus que 5% pour pouvoir donné un pouvoir subsistentiel aux gens pour pouvoir prendre en charge leurs familles. En ramassé, voilà ce que le gouvernement togolais nous a dit. Et ils disent qu’ils sont en train de réfléchir à d’autres propositions, de leur accorder le week-end et que la semaine prochaine ils seront à même de nous convier à une autre négociation. Alors pour nous, au niveau de la synergie, nous avions dit que nous ne sommes pas prêts à renoncer. Nous ferons tout et tout pour avoir nos points satisfaits. Et pour ce faire, nous avons d’autres stratégies que nous sommes en train d’élaborer qui sont pratiquement prêtes. Il s’agit d’organiser une marche nationale. Chaque préfecture du Togo de Lomé à Cinkassé, fera l’objet d’une marche. Et maintenant après, on se fixera un jour pour que tous les travailleurs de Lomé à Cinkassé convergent sur Lomé où on va réaliser une grande marche. La marche de la liberté, on l’appelle pour pouvoir s’affranchir de cette misère que le gouvernement a instaurée pour nous maintenir dans la pauvreté et dans le dénuement total. Dons voilà le message que la synergie veut annoncer au peuple togolais, aussi bien au Togo qu’à l’étranger.

Quelle a été Docteur, la réaction de la base face à ces décisions?

Je peux vous dire que c’est un évènement que la base attendait depuis longtemps parce que les gens ont manifesté leur enthousiasme quand on a pris la décision. La petite histoire c’est que le jeudi, il y a eu un sit-in spontané qui s’est produit au niveau du ministère de l’enseignement supérieur, aussi bien qu’à 15 heures qu’à 18 heures. Et nous étions obligés de tenir une mini-AG improvisée le soir-là à la sortie des négociations. C’est pour vous dire à quel point, les gens sont déterminés et à l’allure-là nous aurons la place Tahrir à Lomé.

Un mot à l’endroit de ces milliers de travailleurs togolais qui placent en vous leur confiance afin de les réconforter

Mon dernier mot, c’est de leur dire que nous avons une occasion historique que nous ne devons pas perdre, nous ne devons pas rater. Cette occasion marque le tournant du changement dans notre histoire, aussi bien social, politique qu’en tant qu’un pays qui accèdera à son indépendance. Et tous les Togolais quels qu’ils soient, qu’ils soient au pays ou à l’étranger doivent contribuer pour que la synergie puisse gagner la liberté que les travailleurs demandent, puisse leur accorder un pouvoir d’achat digne de ce nom et que les travailleurs togolais soient humanisés pour une fois. Donc c’est ce que je lance comme appel et pour que ce que les pères de l’indépendance ont rêvé pour ce pays, se concrétisent en donnant un pouvoir d’achat digne aux travailleurs togolais. C’est ce que nous pouvons dire aux travailleurs togolais, en leur disant : restons mobilisés, restons solidaires, répondons à tous les appels de la synergie parce que les semaines qui arrivent seront décisives pour nous travailleurs togolais et pour notre Nation toute entière. Merci

Propos recueillis par Augustin Koffi Koba, etiame.com

Commentaires  

 
0 #1 Ohini 18-06-2013 17:02
Merci la coordination
l'histoire vous le rendra au centuple !!
Nous sommes derrière vous pour la victoire finale
Citer
 

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.