Dimanche, Août 19, 2018

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

La tragique histoire s’est déroulée à Sokodé environ 300 km au nord de Lomé la capitale. Courroucé par la conviction que son épouse le trompait, un jeune homme n’a pas su se retenir et est allé à l’acte fatal. L’histoire est rapportée par l’hebdomadaire «Dounia» dans sa parution du jeudi 12 septembre 2013. Le sieur Pierre Saguinda qui habite le quartier Akamadè Tchawanda avec son épouse Badjilma, soupçonnait cette dernière de le tromper avec un amant.

Un jour, alors que les deux conjoints étaient à la maison, le téléphone de la femme sonne. Pierre décroche et constate qu’au bout du fil, se trouvait un homme. Ce dernier lui fait l’injonction de lui passer la propriétaire du téléphone. Monsieur Saguinda rétorque qu’il est l’époux de la dame. Son interlocuteur qui lui ricane au nez, lui apprend que Baldjima est enceinte de lui et dit à Saguinda qu’il est infertile. Pierre Saguinda qui se sait infertile, sait aussi que seule son épouse Badjilma connaît ce secret dont la révélation par l’amant de son épouse, l’a plongé dans un état de colère.

En l’absence de la petite sœur de l’épouse, Pierre Saguinda se jette sur son épouse et la roue de coups et finit par se servir d’une hache pour la mettre en morceaux. Il se refugie ensuite à Pagouda, mais rongé par le remord, il tente de se suicider en se tranchant la gorge. Il est surpris et transporté à l’hôpital de Sokodé où il bénéficie de soins de santé intensifs, pendant que le Tribunal de la ville instruit l’affaire.  Au quartier Akamadè Tchawanda, où s’est produite l’horrible scène, la surprise est totale.

Direct.cd


Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.