Vendredi, Février 23, 2018

Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Me Zeus Ajavon (photo) entend fédérer les énergies de toute l’opposition togolaise pour les échéances électorales à venir, y compris celles de l’Union des forces de changement (UFC) de Gilchrist Olympio et de la Coalition Arc-en-ciel, coalition avec laquelle le Collectif sauvons le Togo (CST) est en froid depuis la fin des élections législatives du 25 juillet 2013.

Le Coordonnateur du CST a exposé son idée aux leaders, militants et sympathisants du CST lors de la traditionnelle manifestation hebdomadaire qu’organise ce collectif pour protester contre la victoire de Faure Gnassingbé aux élections présidentielles de mars 2010. «Il faudrait que les responsables du CST discutent avec ceux de la Coalition Arc-en-ciel et même de l’Union des forces de changement (UFC) pour que l’opposition réfléchisse à la stratégie à adopter pour gagner les prochaines élections. Moi je veux fédérer toutes les autres énergies. Nous avons des gens comme Dr Georges Kuessan qui ont montré qu’ils veulent le changement dans ce pays. Nous avons Kofi Yamgnane qui est à l’extérieur, nous avons Harry Olympio, nous avons Boko François qui sont à l’extérieur, nous avons les Kounté, nous avons des gens qui sont au Ghana à côté ici, qui sont en Côte d’Ivoire, qui sont au Bénin et partout en Afrique, en Europe et aux États-Unis», a clamé l’avocat pour qui, «l’objectif de l’opposition est de faire partir ceux qui pillent le pays depuis des décennies» et non pas de s’auto-détruire. «Notre objectif c’est de chasser ceux qui sont au pouvoir et pour cela nous ne devons pas nous quereller. S’il y a quelque chose à régler, ce sera entre nous», a insisté l’ancien président du CACIT comme pour répondre à l’appel à lui lancé par Messan Agbéyomé Kodjo qui lui demandait en fin de semaine dernière de réagir et de mettre l’ordre dans la maison CST.

 

L’homme a promis de travailler pour le retour du calme au sein de son collectif. «Lorsque nous avons fait des listes des candidatures, personne n’était content, aucun parti membre du CST n’était content», a-t-il confessé reconnaissant qu’il y a eu des «incompréhensions» au sein du CST mais appelle ses camarades de lutte à s’assoir pour régler ces malentendus. «D’ici lundi nous allons voir comment ces malentendus dont je viens de parler vont être gommés. Nous avons un challenge, le challenge c’est de sauver le Togo et nous ne pouvons pas faire autre chose. Nous n’avons pas pu le faire lors des élections législatives, mais nous devons le faire d’une manière ou d’une autre au plus tard en 2015», a-t-il professé.

Il ne peut y avoir de groupe parlementaire CST à l’Assemblée nationale, a-t-il dit estimant que le CST n’était pas une «entité politique». «Il n’est pas question que le CST es qualité ait un groupe parlementaire. Ce sont les partis politiques membres du CST qui sont allés aux élections et non le CST en tant qu’entité», a-t-il défendu bec et ongle.

Le CST est secoué par une crise interne qui s'est exaspérée au lendemain des dernières élections législatives. OBUTS et d’autres formations politiques membres de ce collectif reprochent à l’Alliance nationale pour le changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre son envie de créer au sein de l'Assemblée nationale un groupe parlementaire en dehors du collectif.

Olivier A.

AFREEPRESS


Commentaires  

 
0 #1 egnonam 02-03-2015 12:41
L 'ÉLECTION AU TOGO C'EST SOUVENT UNE PÉRIODE DE GUERRE.POUR ALLER A LA GUERRE IL FAUT AVOIR LES ARMES.LE RPT ,UNIR ONT EUX LES ARMES ET LES 80 POUR 100 N'ONT RIEN ET VEULENT AVANT D'ALLER A CETTE GUERRE AU MOINS AVOIR UNE ARME LES REFORMES. merci pour l'info.mais dites leur de manifester avec des drapeaux beaucoup de drapeaux ,avez vous vu la manifestation en Russie contre la dictature ce samedi.tout le monde a un drapeau et les journalistes l'ont mentionnés ceci veut dire que c'est patriotique et que la nation est en détresse et très très graves.le drapeau représente toute l'histoire du peuple et on ne tire pas sur un drapeaux ,une des raison que Poutine n'a pas gazée ni tiré sur la foule.Passes le message .merci.sachez aussi que le rpt ,unir ainsi que les gnassingbé ont fais une promesse ne jamais laisser le pouvoir au mains d'un métisse mais ils ont oublié que eux même viennent du Tchad
Citer
 

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.