Mardi, Mai 22, 2018

AddThis Social Bookmark Button

Le nouveau gouvernement tant attendu par les Togolais depuis la reconduction de Kwessi Arthème Ahoomey-Zunu est enfin connu du grand public. Publiée sur les antennes de la Télévision togolaise hier au journal de 20 h, cette équipe gouvernementale aussi ancienne que nouvelle étonne plus d’un. Les commentaires sont légion et fusent de partout.

Le Triangle des Enjeux en son 256e numéro souligne que le gouvernement Ahoomey-Zunu 2 est une reprise pour tout recommencer. «C’est un nouvel ancien gouvernement, truffé d’hommes cupides et ambitieux», écrit le journal pour qui, le Togo ne pourra pas sortir de ses «pétrins». L’hebdomadaire prédit déjà des difficultés à ce gouvernement qui, selon lui, ne pourra pas «résoudre les nombreux problèmes auxquels les Togolais sont confrontés».

 

Courrier de la République quant à lui voit en l’annonce du nouveau gouvernement, un motif de soulagement. Mais un soulagement teinté de déception vu que c’est «une attente pour rien».

Les attentes du peuple togolais sont restées inassouvies, car, estime le journal, il n’y a rien eu de nouveau. Seul motif de satisfaction, jubile Courrier de la République, la résistance opposée par Faure Gnassingbé à Gilchrist Olympio. Pour lui, les trois portefeuilles attribués à l’Union des forces du changement traduit le fait que Faure n’a pas cédé au chantage du leader du «DETIA».

Les critiques contre le gouvernement Ahoomey-Zunu II, l’hebdomadaire Tingo Tingo en a à revendre. Le journal souligne que le gouvernement Ahoomey-Zunu II est une équipe qui ne comble pas les espoirs du peuple togolais en ce sens que:

· Le ministère du Tourisme n’est pas attribué,

· Le ministère de la Santé est rattaché provisoirement à la Primature et

· Le ministère de la Défense et des anciens Combattants est rattaché à la Présidence de la République.

Afreepress

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.