Dimanche, Avril 22, 2018

Etiame.com

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Un peu plus de dix (10) jours  après les élections législatives sanctionnées par la «victoire» du parti au pouvoir UNIR, le Franco-Togolais, Kofi Yamgnane monte au créneau pour dénoncer, à l’instar des autres formations politiques de l’opposition togolaise, un scrutin «gagné à l’avance».

Note des utilisateurs: / 7
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Après les principaux responsables de l’opposition togolaise, ceux de la communauté internationale et tout récemment de la Conférence épiscopale catholique du Togo et la société civile, c’est au tour du prophète Isaïe, Messager-Avertisseur, à l’état civil Romain Kokou Dekpo, de tirer la sonnette d’alarme en invitant les autorités politiques togolaises à prendre la mesure des choses. En tant qu’homme de Dieu, le prophète Isaïe prévient également les autorités togolaises des éventuelles conséquences désastreuses qui pourraient découler du maintien de la date des prochaines législatives au 21 juillet 2013.

AddThis Social Bookmark Button

Suite à l’annonce par le gouvernement de la date des prochaines élections législatives pour le 21 juillet prochain, la rédaction Etiame.com s’est entretenue avec le  Coordonateur national du Collectif «Sauvons le Togo» (CST), Me Ata Messan Zeus AJAVON. Ce dernier a donné son point de vue sur l’annonce de la date desdites élections et s’est également prononcé sur la situation de terreur qui prévaut dans le pays. Il a enfin lancé un appel aux dirigeants togolais pour qu’ils prennent la mesure de la chose.

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Alors que le Togo se prépare à des élections législatives début juillet, Mgr Nicodème Barrigah qui préside la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) met en garde contre les arrestations et les conflits ouverts entre partis qui ne cessent de perturber le climat sociopolitique.

AddThis Social Bookmark Button

La grogne qui gagne tous les secteurs de la vie togolaise a poussé les travailleurs à entrer en discussions avec le gouvernement togolais pour revoir les conditions de vie et de travail de ces derniers. Dans la foulée, le gouvernement togolais, qui, comme à son habitude, use de la duperie et du dilatoire pour tourner en bourriques les responsables de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT). Mais ceux-ci ont vite compris et enclenché des pressions à travers des grèves.

Plus d'articles...

Page 1 sur 5

Début
Précédent
1

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.