Samedi, Octobre 20, 2018

Etiame.com

Note des utilisateurs: / 12
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

La présidence de la République togolaise a finalement fait connaître ce 17 septembre, la composition du nouvel exécutif presque 2 mois après les élections législatives du 25 juillet dernier.

Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Me Zeus Ajavon (photo) entend fédérer les énergies de toute l’opposition togolaise pour les échéances électorales à venir, y compris celles de l’Union des forces de changement (UFC) de Gilchrist Olympio et de la Coalition Arc-en-ciel, coalition avec laquelle le Collectif sauvons le Togo (CST) est en froid depuis la fin des élections législatives du 25 juillet 2013.

Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

«L’influence d’un bon gouvernement est de donner du prix à la vie; celle d’un mauvais gouvernement, d’en diminuer le prix» (Henry David Thoreau, Résistance au gouvernement civil)

Au Togo, le débat sur la formation d’un gouvernement d’union nationale refait toujours surface au lendemain de chaque joute électorale. Le plus souvent, c’est celui qui prétend avoir remporté les élections, qui avance l’idée de la mise en place d’un gouvernement d’union nationale ou de large ouverture. Ce qui amène tout bon sens à se demander pourquoi on sollicite la participation de l’opposition au gouvernement quand on sait qu’on a gagné les élections.

AddThis Social Bookmark Button

On se demande pourquoi l’Afrique s’entête à organiser des élections dès lors que celles-ci ne sont, qu’exceptionnellement, l’occasion d’une alternance mais que, par contre, elles sont, toujours, sources de tensions postélectorales. Il est rare qu’une consultation électorale, sur ce continent, se déroule sereinement. Sauf, bien sûr, quand, le résultat devant être sans surprise, les électeurs s’en désintéressent.

AddThis Social Bookmark Button

Ouf, devrait-on dire. Le processus électoral qui empoisonne la vie des Togolais depuis plus d’un an est arrivé à son terme, avec le scrutin tenu le jeudi 25 juillet dernier. Après des péripéties assez mouvementées, les Togolais se sont en effet rendus aux urnes et ont voté. Et les résultats provisoires sont proclamés, avec des fortunes diverses pour les candidats et partis. Il s’agit en somme d’un scrutin plein d’enseignements.

AddThis Social Bookmark Button

En réaction à la proclamation des résultats provisoires donnés par les responsables de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), donnant la majorité des sièges au parti au pouvoir, les responsables du Collectif «Sauvons le Togo» (CST) n’ont pas tardé à réagir en dénonçant les fraudes orchestrées par les autorités togolaises et par certains candidats pendant le scrutin du 25 juillet dernier.

Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Dès après les législatives du 25 juillet 2013,  le pouvoir en place  administre au jour le jour, avec une mauvaise foi consommée, l’étendue du dédit dont il est capable. Que valent  les derniers engagements auxquels le pouvoir en place avait souscrit lors du dialogue politique du 09 juillet 2013 sous la facilitation du Président de la CVJR, Mgr Barrigah et de l’Ambassadeur des USA au Togo, M. Robert Whitehead?

AddThis Social Bookmark Button

Le Collectif ‘’SAUVONS LE TOGO’’ vient de mettre à jour un système de fraudes massives planifié par le pouvoir RPT/UNIR/UFC et la Présidente de la CENI, pour falsifier les résultats du scrutin législatif du 25 juillet 2013. A ce système de fraudes, viennent s’ajouter des mesures discriminatoires et d’exclusion à l’encontre des représentants de l’opposition dans les CELI et dans les bureaux de vote.

AddThis Social Bookmark Button

Débutée dans un cafouillage total, la campagne électorale du CST comptant pour les législatives prochaines, a pris fin mardi sur toute l’étendue du territoire national par un grand meeting au stade municipal de la ville de Lomé, ce mercredi 24 juillet 2013.

AddThis Social Bookmark Button

Comme notre pays le Togo est un cas d’école en matière d’élections frauduleuses, une source fiable au sein de la CENI, la Commission électorale nationale indépendante, celle-là même qui doit veiller à la régularité du scrutin, vient de nous sortir du frigidaire du pouvoir RPT/UNIR/UFC les résultats pour des élections qui sont censées se tenir le 25 juillet prochain.

AddThis Social Bookmark Button

Liesse populaire, sentiment de joie, de gaieté. Chants et danses exécutés par les populations selon la localité et quelquefois ponctués au rythme de la fanfare. Voilà peint l’ambiance qui a régné au deuxième jour de la campagne électorale de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) qui porte aussi les couleurs du Collectif «Sauvons le Togo» (CST).

AddThis Social Bookmark Button

C’est à la surprise générale que les responsables du Collectif «Sauvons le Togo» ont annoncé à leurs militants et sympathisants leur décision de prendre part aux prochaines législatives malgré les manœuvres dilatoires orchestrées par le pouvoir en place pour les pousser à un boycott. Et c’est dans cet élan et malgré les risques que ces responsables se sont lancés dans la campagne électorale samedi par une gigantesque marche à travers les grandes artères de la capitale.

AddThis Social Bookmark Button

La question mérite d’être posée si l’on suit le parcourt politique et les prises de position rocambolesque  de l’homme de Saint-Coulitz qui évolue de contradictions en contractions. Tantôt ami sincère du régime dictatorial d’Eyadema, tantôt opposant farouche au fils d’Eyadema ou tantôt   3e laron qui renvoie dos à dos  pouvoir et opposition au Togo.On se demande si   Kofi Yamgnane est cohérent et conséquent avec lui-même.

AddThis Social Bookmark Button

Les responsables du Collectif «Sauvons le Togo» (CST) étaient devant la presse hier après-midi du 11 juillet 2013 pour faire le point sur le blocage des discussions entre les acteurs politiques togolais. Ils en ont profité pour informer l’opinion nationale et internationale de leur participation aux prochaines législatives malgré les entraves posées par le pouvoir en place.

AddThis Social Bookmark Button

Sans surprise, les discussions entre acteurs politiques togolais ont tourné au vinaigre et ont connu un échec cuisant du fait de l’intransigeance des membres de la délégation gouvernementale d’imposer  à l’opposition togolaise de façon unilatérale, le 25 juillet prochain comme date des prochaines législatives. L’autre raison de l’arrêt des négociations est la remise en cause de l’accord de principe de se pencher sur les différents éléments contenus dans le communiqué conjoint signé par les parties au dialogue au soir du 09 juillet dernier. Des réunions de crise sont signalées du côté de l’opposition togolaise pour faire face à la nouvelle situation de blocage.

AddThis Social Bookmark Button

Après quatre jours d'intenses discussions, les acteurs de la classe politique togolaise sont parvenus ce mardi 09 juillet 2013 à un accord politique sur certains points inscrits à l'ordre du jour. Les responsables de la coalition «Arc-en ciel», ceux du Collectif «Sauvons le Togo» (CST) et le gouvernement togolais représenté par les ministres de l'Administration territoriale et des collectivités locales, Gilbert BAWARA et celui de la Sécurité et de la protection civile, Yark DAMEHANE sont ainsi parvenus à un accord sous l'égide de Mgr Nicodème BARRIGAH et de l'Ambassadeur des États-Unis d'Amérique au Togo, Robert WHITEHEAD.

Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Il est malade, très malade et doit obligatoirement se faire soigner. Quoi de plus normal. Mais il se fait que nous sommes au Togo dans la monarchie du Prince où tout se fait selon ses désidératas.

AddThis Social Bookmark Button

Après le dossier de renvoi des neuf députés de l’Alliance Nationale pour Changement (ANC), celui de l’homme d’affaires Bertin Sow AGBA et de l’ancien ministre d’État, Pascal Akoussoulèlou BODJONA, c’est le tour du dossier de l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’État impliquant le demi-frère du chef de l’État togolais, Kpatcha GNASSINGBE et co-accusés de connaître un cinglant désaveu où l’État togolais a été purement et simplement condamné par la Cour de justice de la CEDEAO.

AddThis Social Bookmark Button

Patatras! Une fois de plus, nous voilà en face d’une tragique situation qui étreint les coeurs, révèle nos opposants sous leurs véritables traits. Les avez-vous vus, au cours des mois et semaines écoulés, promettre ciel et terre, jouer aux preux chevaliers, défenseurs de la veuve et de l’orphelin? Les avez-vous entendus adresser aux foules surchauffées des slogans du genre “pas de dialogue, pas d’élection”, ratisser large, bien large, pour galvaniser leur base, fanfaronner comme s’ils ont, fin prêts, les moyens d’empêcher la mascarade électorale en préparation?

Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Au cours de la conférence de presse organisée par les responsables du  Collectif «Sauvons le Togo» (CST), tenue au siège de la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH)  hier lundi 1er juillet 2013, le Coordonnateur national du Collectif «Sauvons le Togo» (CST), Ata Messan Zeus AJAVON a levé un coin de voile sur la rencontre qui a regroupé trois principaux responsables politiques du Togo autour de  l’Ambassadeur des États-Unis d’Amérique au Togo, le dimanche 23 juin dernier.

Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Annoncée pour ce lundi 1er juillet 2013, la comparution du président du Mouvement des Républicains Centristes (MRC), Frédéric Abass KABOUA devant la Cour d’Appel de la chambre d’accusation de Lomé a effectivement eu lieu lundi 1er juillet 2013. Mais pour une fois encore, la justice togolaise à travers le juge SOGOYOU s’est illustré comme étant un juge complice de l’arbitraire.

Plus d'articles...

Page 1 sur 10

Début
Précédent
1

Copyright ©2005 www.etiame.com tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou intégrale doit faire l'objet d'une demande préalable.